VOIX

CALENDRIER >

22
12 | 

Andreas Scholl

Retour aux sources

Depuis son premier récital en 1993 au Théâtre Grévin, élève de René Jacobs, Andreas Scholl occupe résolument le devant de la scène baroque.

AU THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES, LES ADMIRATEURS D’ANDREAS SCHOLL RETROUVERONT LEUR IDOLE DANS LE RÉPERTOIRE BAROQUE QUI FIT LA GLOIRE DE SES DÉBUTS, NOTAMMENT LES CANTATES DE BACH. RENCONTRE AVEC UN ARTISTE QUI N’A RIEN PERDU DE SA VÉNÉRATION POUR LE CANTOR DE LEIPZIG.

Le programme de ce récital constitue une manière de retour aux sources, avec des extraits de cantates de Bach, la célèbre BWV 170 Vergnügte Ruh se taillant la part du lion : « Je l’ai enregistrée avec Philippe Herreweghe il y a maintenant plus de vingt ans. Pour moi, il n’y a pas de grande révélation musicale, même si je n’exclus pas qu’un tel événement puisse survenir au détour d’un concert. La musique de Bach est complexe et difficile et il est impossible d’atteindre une interprétation figée. Plus qu’une interprétation, elle demande, dirais-je, une sorte de fermentation. »

Les partitions de Bach constituent des défis redoutables, vocalement et musicalement, qui mettent à l’épreuve les plus grands interprètes : « Bach est un compositeur qui n’accepte aucun compromis. Pour lui, un chanteur n’est qu’un instrument permettant d’exprimer les mots. À l’inverse, Händel, dont nous donnons lors du concert la cantate Mi palpita il cor, aimait la voix humaine et écrivait toujours pour un chanteur spécifique, l’aidant à se présenter sous son meilleur jour, faisant en sorte que la voix coule de façon naturelle. Rien de tel avec Bach : dans le second air de la Cantate BWV 170 par exemple, on a le sentiment que la ligne aurait très bien pu convenir à un hautbois. Les phrases sont interminables, au point qu’on se demande où placer une respiration. »

Les chanteurs sur lesquels pouvait compter Bach forment un groupe mystérieux dont on ne sait pas grand chose mais qui, certainement, était rompu au langage du compositeur : « Ton Koopman m’a parlé d’une lettre dans laquelle Bach se plaignait de son assistant musical. Ce dernier était aussi un contre-ténor et Bach déplorait le fait qu’il ne pouvait plus chanter comme alto. Or, cet assistant avait approximativement vingt-trois ans. Il nous est difficile d’imaginer un soprano ou un alto enfant chantant la Passion selon Saint Matthieu avec sa gravitas théologique et ses difficultés techniques. Il semble qu’à cette époque, une voix muait beaucoup plus tard que de nos jours. Même s’il perdait sa voix d’enfant à l’âge de dix-sept ou dix-huit ans, un chanteur avait déjà derrière lui dix ans de pratique musicale quotidienne avec Bach. Un soprano ou un alto chantant la Passion selon Saint Matthieu n’étaient sans doute plus des enfants mais des jeunes hommes. »

Pour affronter ces pages périlleuses, Andreas Scholl pourra compter sur le soutien de l’Ensemble 1 700 de la flûtiste Dorothee Oberlinger : « Je connaissais Dorothee par ses disques et quand elle m’a contacté il y a deux ans, j’ai accepté. En tant que leader, elle parvient avec beaucoup de tact à obtenir ce qu’elle veut, parce qu’elle sait concilier gentillesse et fermeté. Et elle a réuni des musiciens exceptionnels (le premier violon, Dmitry Sinkovsky, est notamment fantastique) mais il n’y a pas de divas dans le groupe, il s’agit d’un véritable travail d’équipe au service de la musique. Je vis avec eux ces moments d’intense plaisir que seul l’effort collectif peut procurer. »

Yutha Tep

    

N°309
DÉCEMBRE 2017

21, rue Bergère
75009 Paris
01 48 24 16 97
contact@cadences.fr

Cadences est le magazine sur l’actualité des concerts de musique classique, opéra, musique baroque, musique contemporaine à Paris et en Ile-de-France diffusé gratuitement chaque mois à 50000 exemplaires aux entrées de concerts et en dépôt dans les lieux fréquentés des mélomanes. Il est aujourd’hui l’outil préféré des mélomanes parisiens avec son agenda des concerts, ses dossiers musicologiques et ses interviews d’artistes.

CALENDRIER

Ce soir

Le week-end prochain

Trouver un concert

ARTICLES

Ce mois-ci

 

ARCHIVES

Consulter un numéro

INFOS PRATIQUES

Quizz du mois !

Accès aux salles

Où trouver Cadences

S'abonner

Recevoir la newsletter

Contactez-nous

Suivez-nous et laissez vos commentaires

 

Mentions légales