BAROQUE

CALENDRIER >

24 25 26
11 | 

Sébastien Daucé

Maître de Ballet

Organiste, claveciniste, musicologue et chef, Sébastien Daucé est en outre le fondateur de l’Ensemble Correspondances.

1653. AFIN D’ASSEOIR LE POUVOIR DU JEUNE LOUIS XIV, MAZARIN FAIT REPRÉSENTER LE GRANDIOSE BALLET ROYAL DE LA NUIT, UN SPECTACLE DE 12 HEURES OÙ L’IMAGE DU JEUNE MONARQUE, DANSANT EN COSTUME D’APOLLON TEL LE SOLEIL, MARQUERA À JAMAIS LES ESPRITS. LE CHEF SÉBASTIEN DAUCÉ NOUS PARLE DE LA RECONSTRUCTION DE CE MYTHIQUE BALLET.

Du Ballet royal de la Nuit, il ne reste aujourd’hui que la partie de premier violon retranscrite par Philidor, bibliothécaire du roi. Sébastien Daucé est le premier à se lancer dans sa reconstruction, plus de 350 ans après. Selon le chef, l’ampleur du projet en a sans doute découragé plus d’un : « Beaucoup ont ouvert la partition et se sont dit : « C’est génial, on a toute la musique ! ». En réalité on n’a que le premier violon, ce qui a incité tout le monde à refermer la partition, comme je l’ai moi-même fait plusieurs fois avant de m’attaquer à cet ouvrage ». Face au désarroi engendré par cette partition incomplète, Sébastien Daucé a entrepris de reconstruire l’œuvre, reprenant le travail de Philidor : « Il a commencé à écrire les premières basses mais s’est arrêté en cours de route. J’ai repris le crayon là où il l’avait laissé en partant des basses qu’il proposait ».  Et cet exercice de reconstruction n’est pas pour déplaire au chef : « L’écriture m’intéresse. Entrer dans le cerveau d’un compositeur et comprendre l’organisation de la musique du xviie siècle, est un exercice intellectuel qui m’a plu ». Il reconnaît cependant que ce ne fut pas chose facile et il lui aura fallu trois ans pour composer les 50 premières danses ! « On n’est jamais content, c’est quasiment le travail d’une vie », déclare-t-il avec philosophie. Et on imagine sans peine l’émotion ressentie au moment de jouer l’œuvre achevée : « La première fois qu’on a donné Le Ballet royal de la Nuit en concert, mon cœur battait vraiment fort. Je pense avoir ressenti l’émotion d’un compositeur qui entend pour la première fois une de ses œuvres ».

Après l’enregistrement en 2015 chez Harmonia Mundi, Le Ballet royal de la Nuit est maintenant donné en version scénique (d’abord au Théâtre de Caen, premier à adhérer au projet). Cela nécessite de retravailler le concept du ballet de cour qui est « quelque chose de très complet, de fantasque, qui va dans tous les sens. C’est un spectacle extrêmement codifié ». Autrement dit, impossible à reconstruire. Francesca Lattuada, issue de la danse contemporaine, a été sollicitée pour réaliser la mise en scène : « Il fallait quelqu’un qui n’ait pas froid aux yeux, qui puisse aller dans tous les arts différents. Francesca s’est approprié le projet, a mis deux ans à le comprendre, à lire, à se documenter. Avec aucun autre metteur en scène nous n’aurions eu cette profondeur de travail ». Le spectacle mêle donc musique et arts du cirque, de manière à émerveiller même les plus jeunes : « La durée du concert est de trois heures. C’est long pour un enfant de 7 ans, mais c’est pour cette raison qu’il y a du cirque. Un enfant ne va pas forcément tout comprendre, mais il va retenir les couleurs et surtout la musique qui va être le support de tout cela ».

Pour la suite, Sébastien Daucé souhaite approfondir le répertoire scénique, avec des œuvres inattendues renouvelant ce que l’on connaît de l’opéra baroque. Après dix ans autour de la musique française du xviie siècle, son ensemble Correspondances s’ouvre également à un nouveau répertoire à travers un prochain disque consacré à la musique anglaise du XVIIe siècle.

Floriane Goubault

          

N°308
NOVEMBRE 2017

21, rue Bergère
75009 Paris
01 48 24 16 97
contact@cadences.fr

Cadences est le magazine sur l’actualité des concerts de musique classique, opéra, musique baroque, musique contemporaine à Paris et en Ile-de-France diffusé gratuitement chaque mois à 50000 exemplaires aux entrées de concerts et en dépôt dans les lieux fréquentés des mélomanes. Il est aujourd’hui l’outil préféré des mélomanes parisiens avec son agenda des concerts, ses dossiers musicologiques et ses interviews d’artistes.

CALENDRIER

Ce soir

Le week-end prochain

Trouver un concert

ARTICLES

Ce mois-ci

 

ARCHIVES

Consulter un numéro

INFOS PRATIQUES

Quizz du mois !

Accès aux salles

Où trouver Cadences

S'abonner

Recevoir la newsletter

Annoncer un concert

Contactez-nous

Offre spéciale Cadences

Suivez-nous et laissez vos commentaires

 

Mentions légales