Anne-Sophie Mutter violon

vendredi 18 juin 2021 • 20h00
Philharmonie
01 44 84 44 84

L. Skride, piano. Mozart, Sonate pour violon & piano en mi mineur K. 304 ; Beethoven, Sonate n° 5 « Le Printemps ». Franck, Sonate pour violon et piano en la majeur.

L’archet souverain d’Anne-Sophie Mutter s’empare de trois des plus belles pièces du répertoire.

C'est au cours de son séjour parisien de 1778 que Mozart écrivit sa Sonate en mi mineur. Sa tonalité tourmentée reflète l'émoi qui saisit le compositeur après le décès de sa mère. Si l’on sait que Beethoven fut un grand pianiste, on ignore parfois qu’il jouait aussi du violon, n’hésitant pas à prendre l’archet pour interpréter ses propres sonates avec Ferdinand Ries au piano. Il était de surcroît parfaitement informé de l’évolution stylistique de l’instrument, sous l’impulsion de Viotti, qu’il rencontra. La Cinquième Sonate fut composée à la même époque que le Troisième Concerto pour piano. Son sous-titre « Le Printemps » n’est pas de la main du compositeur. La pièce fut immédiatement appréciée pour son lyrisme radieux. Chef-d'œuvre de l'époque romantique, la Sonate de Franck impressionne tant par l'ardeur de ses traits que par la cohérence de sa structure cyclique.

Réserver

S'y rendre

  • Philharmonie
    221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris
  • Porte de Pantin
Consulter la map

Vous aimerez aussi

Chambre

Chambre

Thierry Escaich Chambre

Thierry Escaich

piano & orgue

J. Depardieu, comédienne. Hugo, Baudelaire, Verlaine, Saint-Augustin, Bach & improvisations.

samedi 26 juin 2021 • 20h30
Auvers-sur-Oise, Église Notre-Dame

Restez connectés